lundi 28 avril 2008

Un article de la dépêche

Grâce au soutien d'un ami de Freddy (Klarelijn pour ne pas le citer !!!) Je vous met en ligne un article fraîchement publié dans la Dépêche, qu'on peux retrouver sur leur site en cliquant sur le titre du post (comme d'habitude). Bon il y a quelques erreurs mais bon on ne va pas gâcher notre plaisir .....

Et à bientôt pour de nouvelles aventures !



ANIMATION. EN SEPTEMBRE, LA VILLE VA RENDRE HOMMAGE À SON DESSINATEUR YVES CHALAND.
Nérac. La cité d'Albret va vivre dans sa bulle



Et si la cité d'Albret se dotait, en même temps qu'elle rend hommage à l'un de ses enfants, d'un festival, un vrai de vrai qui aurait un retentissement national ? L'occasion, remarquable, lui en est donnée avec les « rencontres

Chaland » qui auront lieu en septembre prochain. Yves Chaland, fils d'une famille néracaise bien connue, a été un remarquable dessinateur de bande dessinée (et pas que cela puisqu'il a été aussi publicitaire, dessinateur de pochettes, création en sérigraphies et bien d'autres disciplines nées du dessin). Été car, hélas! trop tôt disparu, en 1990, fauché en pleine vie et en pleine ascension professionnelle. Celui que d'aucun dans le métier de la BD qualifie du fils spirituel d'Hergé, le papa de Freddy Lombard et du jeune Albret et qui avait été pressenti pour poursuivre les œuvres de Spirou va faire l'objet d'un immense hommage du 26 au 28 septembre grâce à des partenariats multiples, portés par la ville et les services culturels néracais. Et l'office de pôle avec le soutien du conseil général, de la BDP, de l'association de s Amis d'Yves Chaland et des commerçants de Nérac. Un hommage rendu possible grâce à la veuve du bédéiste, Isabelle, laquelle perpétue son souvenir mais également son œuvre dont la portée est encore tangible aujourd'hui. « Lorsque la responsable du centre de documentation du lycée m'a fait part d'une idée d'exposition à la médiathèque, raconte celle-ci, j'ai proposé qu'un hommage soit rendu par la ville à l'un de ses enfants. J'ai rencontré le maire d'alors a et après un an de discussions, nous avons convenu de ces moments. Yves représente encore beaucoup dans le milieu de la BD et nombreux sont encore ceux qui y sont affiliés comme les Berberian et Zep ». Un pont vient d'être jeté au lycée George-Sand (où Chaland a fait ses études avant de rallier les beaux-arts à Saint-Étienne en 1975) où un programme pédagogique va s'ouvrir à l'endroit des élèves et collégiens.

Les élèves impliqués

Isabelle Chaland a souhaité associer les scolaires à cet événement. C'est ainsi qu'une vingtaine d'écoles et collèges viennent de se voir doter, depuis le lycée G.-Sand, d'ouvrages offerts par les Humanoïdes associés. Le but que les élèves concernés puissent préparer cet événement sous la forme de dossiers pédagogiques préparant à des ateliers de création artistique (dessin, illustration, scénario, etc.). Ainsi, ceux-ci auront tout loisir de s'initier à l'élaboration d'une BD, à travers l'œuvre de Chaland, à partir d'une mise à disposition en ligne.

Le gratin de la BD à déguster sur deux jours

Ces « rencontres Chaland » se tiendront en différents lieux éclatés sur Nérac durant un mois et demi à compter du 26 septembre, tels que la médiathèque, qui accueillera une exposition des œuvres graphiques multiples (17 sérigraphies) encadrées ; mais aussi une présentation de ses recherches graphiques, de documents, de livres, de photos magazines ainsi que vidéos et enregistrements d'interview.

La galerie des Tanneries accueillera quant à elle une exposition des originaux d'Yves Chaland, mais a également des lettres et carnets de croquis personnels, statuettes et objets sous vitrine.

Le cinéma Le Margot assurera la projection de films d'animation et servira également d'écrin pour la rencontre des auteurs.

Par ailleurs d'autres temps forts émailleront ce week-end. Il en sera ainsi le vendredi 26 septembre pour les rencontres des auteurs invités avec les scolaires pour découvrir le travail de l'année Chaland (lire ci-dessus),

mais surtout, samedi 27 et dimanche 28, des rencontres avec le public seront organisées autour de l'exposition « Portrait de l'artiste », à l'Espace d'Albret.

On mesure alors toute la portée de l'œuvre d e Chaland à partir d'une liste non exhaustive d'invités qui vont faire le déplacement à Nérac à l'image pour n'en citer que quelques-uns, Ted Benoît, Serge Clerc (connu des lecteurs de Rock and folk), Luc Cornillon qui a sévi à Métal Hurlant ou encore Franck Margerin qu'on ne présente plus tant Lucien le rocker au cœur tendre est connu de presque tous…

Un véritable événement qu'Isabelle Chaland perçoit d'ailleurs comme un point de départ d'un hommage qui pourrait éventuellement se pérenniser. Presque de quoi donner le tournis à Angoulême.




6 commentaires:

Laurent a dit…

Ce serait donc en hommage à son pays natal d'Albret que Chaland a conté les aventures du jeune Albret. Hum...

Geert a dit…

J'avais saisis cette coquille présente sur la copie originale .... mais je me suis dit que ça ferais un bon jeu pour les ADF .... qui doutera maintenant que tu es digne de les rejoindre ;) ....

Laurent a dit…

Peut-être à Nérac...

Geert a dit…

alors là je signe !!!!!

Laurent a dit…

Ca va, ça me laisse un peu de répit.

Geert a dit…

:)